Évolution de la norme NF E85-015 : quels impacts ?

La norme NF E85-015 évolue et avec elle, nos garde-corps autoportants se voient ajouter un deuxième plot en béton pour assurer une meilleure stabilité de l’ensemble. On vous dit tout sur ces évolutions !

La norme NF E85-015

Alors que sa version antérieure datait de 2008, la NF E 85-015 vient tout juste d’évoluer.

Cette évolution a deux objectifs majeurs : dans un premier temps, renforcer les conditions de test des garde-corps autoportants et dans un second temps, renforcer les conditions d’installation.

De manière concrète, la norme NF E85-015 impose désormais :

  • De meilleurs tests : un test supplémentaire doit être effectué afin de prendre en compte la tenue au vent. Le lestage doit ainsi être augmenté à l’avant pour répondre à cette nouvelle exigence. Les conditions de test sont également revues : elles doivent être réalisées sur 3 montants maximum (la version antérieure prévoyait des tests sur 5 montants).
  • Présence d’une butée : la butée est dorénavant obligatoire afin de réduire les risques de chutes. En effet, cette butée permet d’éviter les risques de basculement. La butée minimale est de 50mm et les plinthes sont obligatoires si la butée est supérieur à 100mm.
  • L’entraxe entre deux montants : ne doit pas excéder 1,5 m.

 

Non-respect de la norme NF E85-015 : que se passe-t-il ?

En cas de non-respect de la norme, l’entreprise s’expose aux risques suivants :

  • Droit de retrait : les salariés ont le droit de refuser le travail en hauteur dans le cas où leur zone de travail ne serait pas protégée par un garde-corps autoportant.
  • L’arrêt du chantier : l’inspection du travail peut imposer la fermeture partielle ou totale du chantier pendant le temps nécessaire à la réalisation des travaux de mise en sécurité.
  • Une peine pénale : en cas d’accident du travail, la responsabilité est au maître d’ouvrage ou à l’entreprise.

 

Garde-corps autoportants rabattables : quels avantages ?

Les garde-corps autoportants en aluminium sont préconisés lorsque la fixation sur l’acrotère ou la terrasse s’avère complexe ou impossible. Ils s’installent directement sur la surface de circulation, s’affranchissant de tous les problèmes liés aux reprises d’étanchéité.

Alors que les garde-corps fixes sont spécialement conçus pour protéger les toitures terrasses non accessibles au public ou les terrasses techniques accessibles pour les opérations de maintenance, les garde-corps autoportants rabattables, eux, se rabattent lorsqu’il n’y a pas d’intervention sur la toiture. Cela permet de ne pas les voir depuis le sol et ainsi de conserver l’esthétique du bâtiment.

 

Pour en savoir plus sur notre gamme de garde-corps autoportants rabattables, consultez le catalogue 2020 Tubesca-Comabi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *