EN-131, l’évolution de la norme à la loupe

Le 31 décembre prochain, la norme EN-131, qui concerne échelles portables et marchepieds, deviendra obligatoire. Qu’impose cette norme, et comment évoluent les produits en conséquence ? On fait le point.

1. Une norme en évolution depuis 2015

La norme EN-131 est composée de plusieurs volets. Dès 2015, sa première mouture (EN-131-1) détaillait de nouvelles exigences quant au dimensionnement des échelles de plus de 3 mètres.

Toutes les échelles utilisables en appui doivent être dotées d’un dispositif de sécurité contre l’écartement de la surface d’appui. Ce dernier doit rester inférieur à 1,2 m et varie selon la longueur de l’échelle.

Notez que cette mesure bouleverse l’utilisation et la conception des modèles à plusieurs plans : les parties supérieures des échelles transformables sont rendues indissociables.

2. De nouveaux tests pour plus de sécurité

2017 marque l’arrivée des évolutions EN-131-2 et EN-131-3. La première impose de nouveaux tests pour éprouver la résistance des échelles. La seconde renforce la signalétique et impose une documentation directement accessible (ajout d’instructions sous forme de pictogrammes, notice de montage attachée à l’un des montants).

Plus d’informations sur l’information destinées aux utilisateurs d’échelle sur notre site

Ces nouveaux tests viennent compléter la liste de ceux que Tubesca-Comabi faisait déjà subir à ces produits d’accès en hauteur. Désormais, les échelles et marchepieds font l’objet de tests :

  • de résistance des montants;
  • de torsion, sur la longueur;
  • de flambement des extrémités inférieures;
  • de glissement des échelles d’appui, avec une charge de 150 kg au centre du produit appliqué quatre fois d’affilée. Le déplacement des sabots doit rester sous les 40 mm durant une minute ;
  • de torsion des échelles d’appui, avec l’application d’une charge de 50 kg sur toute la longueur de l’échelon intermédiaire et d’une charge de 65 kg sur un seul des deux montants. La déformation ne doit pas excéder 7% de la largeur de l’échelle ;
  • de résistance des stabilisateurs, avec un contrôle visuel sur ces éléments suite à l’application d’une charge ;
  • de résistance des articulations, avec une charge de 260 kg appliquée au centre du produit ;
  • d’endurance des échelles auto-stables, avec une charge de 50 kg appliquée sur l’un des montants ;

Ces cinq derniers tests sont issus de la nouvelle réglementation EN-131-2. Au total, ce ne sont pas moins de 21 essais que passent les produits pour obtenir leur qualification.

Echelles professionnelles ou domestiques, le test d’endurance est le même !
Toutes nos échelles, quelles que soient les personnes auxquelles ils se destinent, subissent exactement le même test d’endurance. Une différence toutefois dans le protocole : le nombre de cycles, qui atteint 50 000 pour les produits professionnels, contre 10 000 pour les références à usage domestique.

3. Des gammes qui évoluent pour plus de sécurité

Pour satisfaire à cette nouvelle réglementation, mais surtout pour offrir le meilleur de la sécurité en hauteur aux utilisateurs, Tubesca-Comabi fait évoluer ses produits en conséquence.

Après deux ans de développement et de tests, les gammes évoluent. Les modèles Platinum et Pronor profitent ainsi :

  • de l’ajout d’une embase avec sabots renforcés pour les simples droites et les échelles à coulisse à main de plus de 3 m ;
  • de l’élargissement de l’évasement pour les simples évasées (gamme Platinum uniquement);
  • de l’ajout de stabilisateurs (kit Agrip) pour les coulisses à corde ;
  • de l’élargissement de l’évasement sur les transformables.

Notez que pour ces derniers produits, le 3e plan est rendu indissociable sur les modèles de plus de 3 m, afin de respecter la norme EN-131-1. C’est également le cas dans la gamme Proline.

Cette gamme se met d’ailleurs au goût du jour avec trois nouvelles échelles : une simple droite, une coulisse à corde et une coulisse à main.

Tous les modèles de plus de 3 m de la gamme Starline, profitent désormais d’une embase avec sabots renforcés. Les produits transformables, qui disposaient déjà de cette embase, voient cette dernière s’élargir et le 3e plan devenir indissociable.

Sachez enfin que pour les modèles de plus de huit échelons à bases évasées, l’épaisseur d’aluminium est augmentée, pour plus de solidité.

Et les marchepieds ?
Si les marchepieds de la marque bénéficieront aussi des nouveaux tests et d’une nouvelle signalétique, la gamme n’évoluera pas et pour cause : les produits Tubesca-Comabi étaient déjà prêts pour les évolutions de la norme EN-131.

Dès le 1er janvier 2018, Tubesca-Comabi proposera toutes ces nouvelles échelles, avec toujours le même objectif : le travail en hauteur en toute sécurité !

Nous vous donnons rendez-vous sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube) : au cours des prochains mois, notre actualité s’annonce très riche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *