Chantier d’Aubervilliers

un échafaudage en auto-stabilité pour une cheminée classée

Tubesca-Comabi a conçu une solution unique pour la rénovation de la cheminée d’Aubervilliers. 40m d’échafaudage auto-stable, un poids total de 80 tonnes.

Forme octogonale, corniche saillante, diamètre irrégulier. Ces traits font la personnalité de la cheminée d’Aubervilliers. Ils font aussi les contraintes du chantier auquel s’est attaqué Tubesca-Comabi pour la rénovation de ce monument unique, haut de 45m et enclavé entre les bâtiments alentours.

 

Un échafaudage pour rénover «la plus belle cheminée d’Europe»

La manufacture des Allumettes d’Aubervilliers est un site emblématique aux portes de Paris, construit à la fin du XIXe. Sa cheminée est protégée depuis 2005 au titre des Monuments Historiques. Le défi : répondre aux contraintes de préservation de l’ouvrage et offrir les meilleures conditions de travail à l’entreprise de restauration.

Le chantier présente plusieurs difficultés: fragilité et hauteur de l’édifice, encombrement du sol, prise en compte de la résistance au vent. Une équation technique complexe, à laquelle seule Tubesca-Comabi a su apporter une solution.

«Les travaux en soi ne sont pas très compliqués. La très grande difficulté c’est l’échafaudage puisqu’on est sur un terrain complètement enclavé et que, bien sûr, l’échafaudage ne peut pas s’appuyer sur la cheminée puisqu’on doit la conforter.»
Ericka Violeau, responsable du pôle Maîtrise d’Ouvrage et Programmation, Direction des bâtiments et des moyens techniques. (1)

40 mètres d’auto-stabilité, 80 tonnes d’ingéniosité

La solution mise en place par Tubesca-Comabi repose sur le M368 : un échafaudage multidirectionnel, particulièrement adapté aux chantiers complexes.

À Aubervilliers, les 8 positions directionnelles du M368 ont été utilisées pour s’adapter à l’édifice circulaire. Il épouse ainsi les contours de la structure de façon à faciliter les travaux et limiter l’impact du vent. L’ancrage se fait à travers une dalle en béton circulaire de 30cm coulée au sol pour compenser les descentes de charges de l’échafaudage.

Le M368 d’Aubervilliers en quelques chiffres :

  • 24 niveaux, une tour d’approvisionnement de 48m inscrite dans l’échafaudage
  • 15 000 éléments pour un poids total de 80 tonnes
  • dans la cheminée: des planchers d’accès à trappe de 80×80, des consoles de déport en 0,40cm à 1m pour travailler au plus près de la paroi intérieure

«On est sur une auto-stabilité d’environ 40 mètres de haut. Les 8 premiers mètres, l’échafaudage s’appuie sur l’édifice au niveau du fût de la cheminée et ensuite il est 100% auto-stable.»
Jean Baptiste Spinicci, Directeur des ventes grands comptes, Tubesca-Comabi. (1)

Échafauder avec ingéniosité, créativité et rapidité

Grâce à son Bureau d’Études et à sa large gamme, Tubesca-Comabi propose des solutions sur-mesure, innovantes et créatives. Dans le cadre de ce chantier, les ingénieurs et techniciens ont notamment créé une pièce spécifique pour mieux répondre aux besoins : des butons pour éviter le glissement des colliers.

Autre atout : son expertise dans les domaines patrimoniaux (flèches d’église, châteaux) lui permet de proposer des solutions techniques adaptées à des sites atypiques, comme celui d’Aubervilliers.

Enfin, la réactivité fait la force des chantiers Tubesca-Comabi :

  • 5 mois au total pour l’échafaudage d’Aubervilliers
  • 4 semaines pour la conception de la solution par le Bureau d’Études
  • 6 semaines, seulement, pour effectuer le montage

Une prouesse pour résoudre ce type de problématique unique, encore inconnu jusque là.

Quelle que soit votre problématique chantier, nous échafaudons une solution sur-mesure adaptée. Contactez-nous!

 

(1)   Source : Aubervilliers, 80 tonnes pour une cheminée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *