Zoom sur la rénovation de l’Église Saint-Nicolas d’Oberentzen

La rénovation de l’Église Saint-Nicolas D’Oberentzen est en cours. On vous dit tout sur ce projet d’envergure qui devrait se terminer au mois d’Octobre 2020 !

L’Église Saint-Nicolas, un bâtiment à l’architecture médiévale

L’Église Saint-Nicolas d’Oberentzen, située sur la commune de Plaine, à mi-chemin entre Colmar et Mulhouse, fait partie intégrante du patrimoine local. Ce bâtiment dispose d’une partie médiévale comprenant un chœur gothique surmonté d’un clocher et d’une nef couverte, ce qui apporte son lot de contraintes que ce soit pour la rénovation en tant que telle ou pour le montage des échafaudages.

L’Église avait besoin de travaux de rénovation de façade et d’une révision de la charpente et la toiture. Certains enduits du clocher étaient noircis et endommagés au fur et à mesure des intempéries, tandis que d’autres étaient tombés du fait d’une fissure ancienne.

La couverture du clocher, les charpentes de la nef, du chœur et de la sacristie étaient vulnérables et devenaient dangereuses.

 

10,3 tonnes d’échafaudages pour la rénovation de cette église

La rénovation de l’Église Saint-Nicolas consiste donc essentiellement à effectuer des travaux de crépissage, peinture, remplacement des protections des vitraux, traitement de la charpente et remplacement de la toiture du clocher.

Tubesca-Comabi a accompagné la rénovation de ce bâtiment, en débutant l’installation des échafaudages fin avril pour une superficie totale de 1992 m².

Des échafaudages de classe 5 (450kg/m2) M368 multidirectionnels et  R200 Progress à cadres ont été utilisés . Ces échafaudages répondent :

  • À la réglementation : décret du 01/09/2004
  • Aux normes européennes : EN 12810 et EN 12811
  • Au label qualité : 

Enfin, un escalier d’accès Unistep et une plate-forme de stockage ont été installés jusqu’à la gouttière du clocher.
L’escalier Unistep est conforme aux normes EN 12811 – Décret 2004-924 qui permet de faciliter la circulation sur la structure et le stockage.

Pour en savoir plus sur ce chantier, découvrez l’article que DNA lui a consacré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *