Rénovation de l’Ambassade de Suisse : un chantier exigeant au cadre particulier

La rénovation de l’Ambassade de Suisse à Paris a fait l’objet d’un cadre particulièrement exigeant, régi par de nombreuses contraintes normatives.

L’Ambassade de Suisse est logée au sein de l’hôtel Chanac de Pompadour, situé au 142 rue de Grenelle : un imposant bâtiment inscrit depuis 1928 à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. L’édifice, datant du XVIIIème siècle, comprend 3 corps de bâtiment :

 

  • Le premier, donnant sur la rue de Grenelle (côté Est), abrite la Chancellerie de l’Ambassade et permet l’accueil des visiteurs ;
  • Le second, côté Ouest, abrite les bureaux de l’Ambassade ;
  • Le dernier, donnant sur la cour d’un côté et le jardin de l’autre, comprend la résidence de l’Ambassadeur, ainsi que des espaces de réception et des bureaux.

 

Tubesca-Comabi a répondu à l’appel d’offres en groupement conjoint et solidaire avec les sociétés Lanfry et Boutel Couverture. Le chantier, qui a débuté le 16 avril, est prévu sur une durée totale de 6 mois et regroupe différents travaux :

 

  • Nettoyage et changement des pierres du bâtiment ;
  • Restauration des ouvertures du corps central et de la porte d’entrée ;
  • Ravalement de certaines façades sur la rue, la cour et le jardin ;
  • Réfection partielle des toitures.

 

renovation_ambassade_suisse

 

Le chantier s’est déroulé dans un cadre extrêmement réglementé, dû à l’importance de ce bâtiment et notamment au statut particulier des personnes qui y officient.

Le site accueille en effet des diplomates et d’autres personnes aux fonctions importantes, dont l’agenda est maintenu confidentiel. Aussi, les horaires d’ouverture et les plages horaires de travail n’ont pu être communiqués que semaine après semaine, compliquant considérablement l’intervention des ouvriers. Les plages horaires de livraison du matériel s’en trouvaient également restreintes ; de plus, l’activité du lieu imposait que l’approvisionnement du matériel soit dimensionné en fonction des cadences de montage.

 

renovation_ambassade_suisse

 

Par ailleurs, les équipes travaillant sur ce chantier disposaient d’une faible zone de stockage au sol pour entreposer leur équipement. Pour approvisionner l’échafaudage côté jardin, la traversée intérieure du bâtiment a été interdite, ajoutant une contrainte supplémentaire au projet. Pour parer à ces difficultés, les équipes Tubesca-Comabi ont notamment mis en place une plateforme provisoire de stockage et d’approvisionnement en toiture du bâtiment.

 

Une structure d’échafaudage M368 a été mise en place pour mener à bien ce projet de rénovation. Elle comporte des planchers de travail permettant d’assurer le piquage, le nettoyage des façades et le travail de la pierre. De plus, et afin de faciliter les travaux de couvreur, celui-ci a pu bénéficier d’une protection en bas de pente. Enfin, un parapluie Master 2 a été mis en place le 4 juin pour compléter cette impressionnante installation.

 

Ce chantier spécifique a nécessité environ 70 tonnes de matériel au total, dont environ 30 tonnes ont été installées côté jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *