NORME NF EN 1004 : Evolutions et principales informations à retenir

Cette norme, relative aux échafaudages roulants de service en éléments préfabriqués, est en cours de modifications et sera applicable en novembre 2021.La norme NF EN 1004-1, publiée en décembre dernier remplacera l’ancienne NF EN 1004 de 2005. Elle sera complétée courant 2021 « NF EN 1004-2 ».

Quels seront les principaux changements sur les échafaudages roulants ?

  • Augmenter la sécurité, pour rééquilibrer l’espacement entre les planchers,
  • Réduire la hauteur maximum du 1er échelon sur l’échelle d’accès : maximum 40cm : et ce même avec le réglage des roues en position la plus élevée.

Périmètres de la norme :

Pour les produits concernés :

Avant : de 2,5m à 12m plancher (8m plancher en intérieur)

Désormais : de 0m à 12m plancher (8m plancher en intérieur)

 

Un échafaudage roulant en éléments préfabriqués ? Qu’est-ce que c’est ?

Un échafaudage roulant est une structure autoportante pour intervention et/ou réalisation de travaux intérieurs ou extérieurs temporaires :

  • Constituée d’éléments préfabriqués dont les dimensions sont fixées par le fabricant ;
  • Incluant un ou plusieurs planchers sécurisés (pour un seul plancher de travail à la fois, donc non connexes) ;
  • Constituée à la base de quatre pieds à roues ou roulettes imperdables intégrant un système de freinage de roues sans rotation sous l’action d’une force de 0.3 K kN
  • D’une hauteur allant jusqu’à 12 m plancher à l’intérieur et 8 m plancher à l’extérieur (interaction due au vent) ;
  • Pouvant bénéficier de pieds stabilisateurs intégrés à la structure de base, ou de stabilisateurs additifs.

 

« Il ne faut donc pas les confondre avec les échafaudages rendus ou transformés en roulants pour une utilisation spécifique, réalisés à partir d’éléments d’échafaudages fixes à cadres, multidirectionnels, ou tubes et colliers »

« Il ne faut pas non plus les confondre avec les plates-formes individuelles roulantes (PIR et PIRL), qui répondent à leurs propres normes (respectivement NF P 93-352 « PIR » et NF P 93-353 « PIRL »). Enfin, il convient de rappeler que les échafaudages roulants de faible hauteur (hauteur inférieure à 2,5 m) demeurent quant à eux soumis à la norme NF P 93-520, qui n’est pas modifiée. » Source Fédération Française du Bâtiment »

Les échafaudages roulants au sens de la norme, qui correspondent à la recommandation CNAMTS R457 « Prévention des risques liés au montage, au démontage » et à « l’utilisation des échafaudages roulants », peuvent être considérés comme des éléments en kits préfabriqués à monter simplement soi-même (ou à deux en fonction de la taille du produit).

Quelles seront les principales modifications ?

La hauteur des planchers de travail évolue :  Auparavant, le premier plancher était situé au minimum à 2,5 m de hauteur. Il n’y a désormais plus de hauteur minimale.

À noter que la hauteur maximale autorisée pour le premier plancher évolue elle aussi, passant de 4,6 m à 3,4 m.

Conséquence directe :  lorsque le premier plancher est situé à une hauteur inférieure à 2.00m et que l’accès ne peut se faire de l’intérieur, une solution pour accéder au plancher par l’extérieur doit être prévue pour garantir la hauteur du 1er échelon à moins de 400 mm du sol) . Il est exigé que cet accès soit partie intégrante de l’échafaudage et qu’il ne puisse pas être involontairement désolidarisé de la structure.

La distance entre les planchers évolue elle aussi. L’ancienne norme prévoyait une hauteur inter-planchers maximale de 4,2 m ; elle est aujourd’hui abaissée à 2,25 m. Cette condition, sera mise en place pour favoriser l’ergonomie et minimiser les risques de chute.

  1. Réduction des espaces maximum entre les planchers : de 4,2m à 2,25m après le 1er plancher (A) et hors plancher de départ éventuel (B)
  2. Plancher de départ possible jusqu’à 0.60m de haut
  3. Réduction hauteur maximum du 1er échelon : maximum 40cm et ce même avec le réglage des roues en position la plus élevée.

 

Enfin, la nouvelle version de la norme n’autorise qu’un seul plancher de travail.

Un seul plancher pourra supporter « la charge » afférente à l’exécution des travaux, les autres étant considérés comme des planchers intermédiaires de circulation. Il doit impérativement comporter plinthes.

Avant : Largeur plancher minimum : 0.60m / Longueur minimum : 3.00m

En novembre 2021 : Largeur plancher minimum : 0.60m / Longueur minimum : 1.00m

 

Les autres modifications :

Plinthes et sous lisses :

Elles devront désormais être présentes sur tous les planchers (y compris les planchers intermédiaires.)

Réduction des espaces minimum entre les plinthes et les planchers. Variables en fonction des modèles (voir notice de montage).

Trappe de plancher :

Système obligatoire de fermeture automatique

 

Nous faisons évoluer nos gammes, pour toujours + de sécurité !

Pour répondre à cette nouvelle réglementation, et satisfaire aux besoins de sécurité des travaux en hauteur pour les utilisateurs, Tubesca Comabi fait évoluer ses gammes d’échafaudages roulants concernées.

Dans un premier temps :

Modifications :
NEOLIUM SX Plancher additionnel
sur certains modèles
GENERIS

 

Modifications :
CROSS Ajout d’un berceau d’accès
sur certains modèles
TOTEM 2
GENERIS

 

Dans l’objectif de clarifier les informations essentielles exigées par la norme, pour tous les modèles concernés par cette évolution, nous réviserons nos notices de montage.

Vous pourrez retrouver de nouvelles informations à ce sujet sur nos réseaux sociaux au cours des prochaines semaines !

Notre Facebook

Notre LinkedIn

Notre Instagram

Comments are closed.